C’est pas quelqu’un qui vient s’encanailler
J’ai rien demandé
Les apparences sont trompeuses
Les apparences sont trompeuses
On n’a pas la même notion du danger
Pas la même notion

Tu peux pas mytho à la vie
Tu peux pas mytho à tes dieux
Tu peux pas mytho à nos dieux
Tu peux pas mytho à la vue, à la vie
On n’a pas la même notion du danger
Pas vu les même vraies choses
J’suis pas à plaindre, j’ai volé aucun Flow, j’ai appris, admiré, apporté, tu peux pas mytho, rien voler
Tu peux pas m’aimer pour la mort
Les apparences sont trompeuses
Les apparences sont trompeuses
C’est pas quelqu’un qui vient s’encanailler
Dans la bagarre c’est lâche, ça s’met à plusieurs et ça met 5 ans pour avoir rien qu’une nouvelle roue voilée
Celle que tu vas kiffer
J’ai pas vu les choses sur les écrans
J’dis pas qu’j’suis un thug
J’dis que j’ai rien demandé
J’dis qu’on peut pas mytho à la vie
L’Univers, la Nature sont de vrais témoins
J’suis en slip mon corps va bien
Un jour j’suis faible un jour j’suis fort
Un jour j’ suis le plus faible, un jour j’suis le plus fort
Mon seul défaut l’avoir été trop
J’dois répéter je n’ai fait qu’inventer, étudier, inventer
P’tit con regarde sur ma copie me copie j’ai pas mis les mains par bonté, j’t’ai encore aidé
J’ai accepté que c’était trop lent pour l’égalité des chances
J’suis ce rare blanc qui mérite qu’on le soigne
Si c’est question de couleur
Ce rare blanc qui reste bon
Les apparences sont trompeuses, les apparences sont trompeuses
Y’a que les véritables qui savent
Demande toi si t’es un bon ami ou un lâche
Pour toi c’est pas un message
Tu sais à qui je parle ?
Mes sons sous Vil Squal ne sont pas pour moi
J’suis pas un mytho j’ai lâché de l’art
Tout se déroule et je caresse tous tes oiseaux
Écoute la vérité un jour ils m’ont tous préférés
Même l’araignée la plus rare
À ce niveau c’est même pas de la douleur
J’suis trop content d’éprouver
J’suis trop content de pleurer
Le malheur que j’ai vécu n’est pas à moi
La mission des Lucas
J’ai tout attiré, y’a plus que d’la qualité
Oubliez pas que si là tout d’suite c’est pas le cas, vous aurez tous besoin de moi
Comme j’ai toujours aiuter, de bon cœur et par bonté
Jamais pour être sur un marché
Ou même pour attaquer
J’m’etais fait pote avec les plus grand tiraillés, d’ailleurs tu les vois pas de tes yeux, j’ai pas sorti ça en Words
Ou même Quand j’l’ai fait, ou pas partagé c’est toujours dans tout l’world
Ouais j’suis plus seul que toi, si tu veux jouer à ça
Regarde j’ suis en slip et le pire y’a pas d’public
C’est pas pour faire le beau
Ouai mon nom est lumière, j’confonds pas m’prendre la tête et réfléchir donc ouais j’reflète
Sans finesse, y’a des mecs qui ont fait genre, pour pas s’l’avouer, eux c’est que d’la flûte
Oh moins j’suis vraiment avisé
Si c’est comme à la cours de recrée
Tu sais qu’mon aura la dépassait, et mes potes quand j’faiblissais m’defendaient
Les loux-ja qui voulaient que J’les frappe de bon matin, sont devenus champion du monde dans leur sport
J’ai toute ma mémoire
Portée que sur les bonnes et véritables
J’suis pas un mytho dans l’Histoire
Est ce que le choix que j’ ai fait c’est un des plus durs ? J’m’en fiche j’sais que d’puis l’debut j’suis dans la Légende
J’suis au courant
Pas de verte et juste des gouttes d’eau dans mon verre
J’fais pas du son dans ces textes, j’reprends aux jaloux tristes et déçus qui m’empêchent
Moi j’ai reconnu 100 fois vous n’avez plus rien à me dire
Bravo pour la philosophie
J’suis un aimant et j’aime les femmes
J’voulais rien montrer j’suis un des plus sensible, j’m’affecte et même une aventure morte dans l’œuf me blasse
J’ai voulu donc aimer une novelle fois
Plus calme et j’pense que j’le mérite
Les apparences sont trompeuses, les apparences sont trompeuses

Depuis l’depart j’suis dans un don
Les rares qui ont pu comprendre sont des profiteurs
Heureux de me retrouver quoi qu’il arrive
Même si ça prend que j’m’enfade et que j’fatigue pour le faire
Parce que j’ai pas voulu faire la guerre
Depuis que j’ai tout gagné, par avance j’ai fabriqué cette ère
J’suis pas l’blanc qui mérite ton plat froid,
Même si j’parais un bon appât et que le respect se dead parfois
Personne peut manger l’unique Squal sans lettre finale
Moi c’est Lucas, j’suis pas la pour tuer
Bref je voulais retourner sur une précédente ligne
J’suis plus cosmique que c’que t’as jamais pu croire
Les apparences sont trompeuses, les apparences sont trompeuses

J’ai fait des cadeaux, vos bouches c’est drôle comme c’est  la mienne.
Le vil c’est que chacun a tout âge en est teinté
Et que j’contrôle pas cette tornade
Dieu sait à qui j’ai donné, à toute cette humanité
J’reste optimiste, cherchant des vérités
J’ai pas de problèmes dans ma famille elle est grande et fut disfractée
J’suis un vrai baron, un inventeur, un résistant, un frère aîné d’héroïne, un saint, un drôle d’homme
Un petit, un grand, un faible, un fort
Même dans les galères j’ai souri
Pas destiné à venir t’y rejoindre toute la vie
En France j’suis pas à plaindre, et moi j’suis non coupable et innocent
Quand j’suis allé dans la capitale où ça parle la France, c’est bien c’que ça m’a montré
Bref,
J’suis pas venu pour m’faire pirater par des appentis, sur le chemin j’écris d’puis tout petit.
Même je le vis, après j’me suis dit OK j’réécris.
Parce qu’en fait j’suis jeune et que rien n’est fini.
Les apparences sont trompeuses
J’me suis pas plaint je suis plein les apparences sont trompeuses et tout comme rien j’ai déjà dépeint
Mais pour un public non avisé
J’vais faire c’qui me plaît
Et j’vais aimer faire de nouveau plaisir
Cette musique j’en ai rien à foutre
Je l’ai prise comme un jouet que j’ai jeté
Les seules choses que j’ai gardé
C’est le meilleur tu peux pas tester.
J’suis venu encore leur mettre un collapsus pour les calmer, j’parle juste des traîtres qui ont pu m’accompagner
Sinon J’fais plus d’cadeaux, Vil Squal c’est un don j’ai pas qu’ça à faire et j’rétablis la vérité
T’as l’nez qui coule, j’ai les pieds mouillés d’eau salé
Encore la fumée qu’t’as dans les yeux coulaient
Mon anniversaire est bien fêté

19/12/19

Ps: sans doute qu’il est vrai, que dans tout ce merdier, moi j’sais pas communiquer, la vérité, j’veux pas me montrer, les apparences sont trompeuses. Et même loin du respect, ok, j’ai inventé, incarné, créé, et fait. En revanche, je suis intelligent, intelligent, et emparé, pas envie d’en parler, de détailler, tu connais pas la même souffrance, pur. Rien à voir avec quelconque visage caché, quelconque plan sur quelconques croyances. Je veux vivre en paix. Alors remballez vos lâchetés. Je suis intelligent, intelligent. Rien à voir avec qui a fumé, pété un câble, un vrai soucis de mental. Non, non, je suis intelligent, intelligent. Et je suis aussi schizophrène. Rien à voir avec un déséquilibré. Avec quelqu’un qui a une vraie déficience. Je suis intelligent, intelligent. Enfin bref. Je sais en rire. J’en ris. Et tu ne sais pas souffrir autant.

“Je suis bien plus solitaire que tous les pauvres menteurs”

Enfin bref..

Lucas

Amo lei..

J’ai mille et unes images..personne ne souffre pareil, je l’aurai découvert. Je l’ai découvert. En belle Italie j’aime.

https://youtu.be/l57jjnQx4LI o pire. 🙊🙈😭